Cracheur de feu, clown, magicien : le succès des métiers du divertissement issus du monde du cirque

Histoire et évolution du monde du cirque

Le métier du spectacle a toujours attiré plein de monde. Que ce soit ceux qui veulent en faire partie, ou seulement ceux qui veulent les regarder. Le cirque depuis l’antiquité à nos jours est très connut et font toujours le bonheur de certaines personnes. C’est une troupe d’artistes qui le plus souvent parcourt des pays pour faire leur spectacle et recruter de nouveaux membres quelquefois. Son succès réside surtout dans le fait qu’elle propose divers numéros pour divertir leurs spectateurs. Entre autre les numéros de dressages, il y a aussi de l’acrobatie, les clowns, quelques tours de magies, des contorsionnistes et encore tout pleins d’autres choses allant des funambules aux boulets de canons vivants. Dans l’antiquité romaine et dans les anciens siècles, le cirque ne pouvait se produire sans sa scène de cercle, mais à notre époque, il peut se produire en salle, ou dans d’autres lieux particuliers (selon la demande).

Qu’est ce qui fait que les métiers du spectacle est si populaire ?

Ce métier a traversé les siècles et a évolué tout au long du temps. Il existe toujours aujourd’hui du fait que c’est un métier qui ne cesse de changer selon l’époque. Par exemple, le cirque du temps romain ne proposait pas ce que l’on trouve actuellement, notamment les spectacles de funambules ou encore les fameux cracheurs de feux. Entre autres ces évolutions, maintenant, chaque artiste peut se produire indépendamment du cirque. Les clowns ont beaucoup de succès dans les fêtes d’anniversaires, les acrobates peuvent performer à Las Vegas ou dans d’autres villes à succès sans leurs compagnons d’avant.

Faut-il une formation spéciale pour présenter des spectacles ?

A l’époque de nos ancêtres, il n’était pas nécessaire de se former dans des instituts spécialisés pour devenir artistes. Il fallait avoir un minimum de talent, de la passion et des années de pratiques aussi. Ces années de pratique pouvaient se faire au sein même du cirque ou indépendamment de lui. A notre époque, il existe des écoles de cirques et d’autres instituts qui proposent une formation dans l’art du spectacle. Ces écoles sont ouvertes aux débutants (incluant les enfants), aux amateurs qui voudraient s’initier à l’art du spectacle ; ou en faire leurs métiers, et aux professionnels qui aimeraient se perfectionner. Il y a par exemple l’école de cirque au Québec qui est une organisation à but non lucratif. Elle propose plusieurs programmes pour tous les sexes et toutes les tranches d’âges.

Orchestre, imitateur, chanteur, sosie : faire appel à un professionnel pour un événement
Quel est le salaire moyen d’un chippendale ou stripteaseur ?