Comment bien choisir ses études supérieures ?

études supérieures

La rentrée approche à grands pas et vous n’avez pas encore eu le temps de décider sur ce que vous allez faire. Après les études secondaires, de nombreux étudiants angoissent à l’idée de se tromper dans le cadre d’orientation. Si vous ne voulez pas faire fausse route, il est nécessaire de bien réfléchir sur un certain nombre de paramètres. Il faut également adopter une démarche méthodique afin de sélectionner les études adéquates en vue d’un projet professionnel intéressant.

Suivez la filière qui vous motive

C’est la toute première étape qui va constituer votre démarche de choix de cours supérieurs. Cela parait le plus difficile surtout lorsque vous n’avez aucune idée sur la filière que vous allez devoir suivre à l’université. Diverses possibilités s’offrent à vous. Tout d’abord, concentrez-vous sur la démarche métiers, les diplômes délivrés : deug, licence, master. Vous êtes passionnés au métier d’instituteur, d’ingénieur ou de mécanicien ? Vous n’avez qu’à suivre cette passion et suivre la formation adaptée. Vous avez aussi la possibilité de vous focaliser sur la démarche univers. Vous vous intéressez davantage à un ou de nombreux univers de connaissance : la mécanique, le théâtre, les jeux vidéo, l’informatique, le monde équestre, la mode, la construction des grands ouvrages artistiques, l’aéronautique, les animaux, etc.

Vous avez sans doute remarqué dans ces trois démarches que la bonne orientation d’études universitaires ne part pas de la série de bac mais plutôt de la personne. Dans cette optique, vous devez savoir vous poser les bonnes questions : quel genre de personne êtes-vous ? Qu’aimez-vous dans la vie ? Lors de la sélection de vos formations, éveillez votre motivation afin de trouver la bonne direction.

Portez une attention particulière aux débouchés

Il s’avère primordial de se renseigner sur les perspectives des secteurs ou des métiers les plus intéressants. Dans ce sens, il est conseillé de se diriger vers un domaine qui offre généralement des débouchés prometteurs. Vous pouvez par exemple vous pencher sur les carrières techniques et scientifiques, les secteurs des métiers du social ou de l’industrie. De larges possibilités sont aussi offertes par les métiers de la gestion (les finances, le commerce, le marketing ou encore la comptabilité).

En revanche, les filières culturelles et artistiques englobant le cinéma, le théâtre, l’animation culturelle, la décoration, arts appliqués, musique offrent rarement très peu de vrai travail. En parallèle, soyez prudent aux formations en sciences humaines offertes par les universités (anglais, psycho, sociologie, histoire, etc.). Ces formations sont parfois peu professionnalisantes.

Il est vivement recommandé de privilégier les professions appartenant à un domaine en expansion et qui vous offrent un bon démarrage ainsi qu’un développement important. Ce sont notamment les experts de la logistique, les métiers de la restauration et de l’hôtellerie, les professionnels du marketing, les ingénieurs et techniciens mécaniciens, les développeurs informaticiens. Si le secteur d’activité qui vous intéresse ne présente pas de bons débouchés, réorientez votre projet vers un secteur porteur pour le travail pouvant utiliser votre talent d’une autre manière. Dans cette perspective, vous pouvez intégrer une école de publicité ou une école d’art et mettre en pratique votre créativité. Il vous sera également possible de vous focaliser sur les métiers de l’internet, du packaging ou encore du marketing.

Trouvez les études adéquates à vos attentes

Les cours que vous allez suivre à la faculté sont celles qui vont vous former aux professions ou domaines qui vous motivent, qui vous promettent de bons débouchés professionnels et qui vous permettent de réussir. Dans ce cas, il convient d’opter pour des enseignements convenables à son profil d’étudiant. Êtes-vous découragé ou stimulé par le problème ? Êtes-vous le genre de personne petit ou gros travailleur ? Êtes-vous une personne consciencieuse ?

Avez-vous envisagé de faire des études longues ou courtes selon votre projet de vie individuelle. Quand vous désirez être autonome sur le plan financier ? Ensuite, prenez en compte de votre filière de bac afin de bien déterminer vos chances de réussite dans vos formations. En outre, il est essentiel de découvrir le type de carrières que vous envisagez et les grandes écoles que vous souhaitez intégrer. L’idée serait en effet de faire un choix individuel dans un secteur qui vous passionne.

École publique ou privée : laquelle choisir ?

Pour la grande majorité des formations, les étudiants n’échapperont pas à la sélection entre le privé et le public. Ces établissements ont chacun des avantages et des inconvénients. En écoles privées, les institutions de commerce, celles de gestion et de management ou encore celles de communication ont pour atout principal des relations avec les amis de promotions ou du réseau des anciens étudiants qui sont très difficiles à trouver à l’université. Le lien avec la vie professionnelle et le monde de l’entrepreneuriat est aussi d’une importance capitale dans les instituts privés.

En revanche, les formations au sein des établissements publics vous permettent d’accéder à un corps professoral de renom. Certains d’entre ces cursus présentent une aura internationale.  

Management d’entreprise : faire appel à l’accompagnement d’un coach
Les dispositifs de financement de la formation