Le coaching de dirigeant : axé sur les particularités et les besoins très spécifiques des dirigeants

Soumis à rude épreuve, certains dirigeants peuvent être amenés à solliciter l’expertise d’un accompagnateur entrepreneurial qu’est le coach de dirigeant. En effet, l’encadrement d’un coach peut se révéler précieux pour survivre dans le monde des affaires jalonné d’embûches. Les dirigeants peuvent en tirer profit dans l’optique d’enrichir leurs compétences et les mettront ensuite au bénéfice de leur structure.

Le coaching : un outil au service de la performance des dirigeants

Lorsqu’on arrive au poste de dirigeant, on doit adopter de nouvelles postures. Ce qui veut dire qu’être un dirigeant s’apprend. Pour cela, il convient de tirer profit du coaching afin de travailler sur diverses compétences comme la prise de décision, l’influence, la gestion des conflits et communication non violente, la gestion des priorités, l’impact de la communication, la prise de recul…, sans oublier les différents aspects stratégiques inhérents à cette nouvelle dimension. Avec l’encadrement d’un coach, le dirigeant peut à la fois perfectionner son identité en tant que leader, travailler sur ses idées, optimiser sa vision stratégique, enrichir ses capacités pour combler ses faiblesses, etc. De cette manière, le dirigeant peut facilement pallier ses lacunes en leadership pour devenir un véritable pilier de son entreprise.

Qu’en est-il de la posture de l’accompagnateur lors d’un coaching dirigeant ?

Tout comme dans le monde du sport, derrière chaque dirigeant performant se cache généralement un grand coach. Ce qui veut dire qu’un bon coach a pour vocation d’aider son coaché à trouver les clés lui menant vers l’atteinte de ses objectifs. Pour cela, l’accompagnateur se doit d’adopter une posture d’écoute attentive et indulgente. Être un bon coach, c’est être en mesure de « taper la balle » avec le dirigeant sur tous les sujets stratégiques jalonnant son parcours. L’accompagnateur n’hésitera pas à pointer du doigt les faiblesses du dirigeant afin que ce dernier puisse se perfectionner. Son intervention doit se centrer sur les particularités ainsi que les besoins les plus spécifiques du coaché. En se basant sur ces détails, le coach peut lui conseiller sur les meilleures stratégies à mettre en œuvre et les points à éviter. Il aide le coaché à profiter de ses compétences pour surpasser ses limites tout en tenant le rythme.

Comment devenir coach de dirigeant ?

Pour devenir coach professionnel s’apprêtant à accompagner un dirigeant d’entreprise, il faut préalablement avoir une vision à 360° des enjeux qui en découlent. Qui plus est, le coach doit se mettre dans la peau d’un vrai « business partner ». Il est donc plus facile pour les anciens dirigeants d’appréhender la complexité de ces enjeux pour ensuite devenir un coach dirigeant. Par ailleurs, il est aussi nécessaire de suivre une formation coach professionnel bien qu’il n’existe aucun diplôme spécifique pour accéder à ce métier. Une formation coach a pour objectif d’aider les futurs coachs à acquérir tous les fondamentaux du coaching dirigeant ainsi que les outils qui y sont inhérents.

Le coach thérapeute : un professionnel de l’écoute et de l’accompagnement au changement
Le life coach / coach de vie / coach personnel : aider le coaché à créer un véritable projet de vie